Diététicien-nutritionniste : quelle prise en charge par la mutuelle ?


#dietiticien-nutritionniste #dieteticienne #dietetique #nutrition #medecinesdouces #remboursement #mutuelle #questions-reponses



Le suivi par un diététicien-nutritionniste peut-être pris en charge par la mutuelle à certaines conditions. Dans cet article, je vous explique comment savoir si c’est le cas de votre complémentaire santé ou de votre mutuelle d’entreprise. Je vous apporte aussi des éclaircissements sur l’utilisation des forfaits des mutuelles pour les médecines douces desquels dépend cette prise en charge de la diététique.

Identifier si votre mutuelle prend en charge le diététicien-nutritionniste

Les mutuelles considèrent le diététicien-nutritionniste comme un praticien en médecines douces. Par conséquent, c’est au sein de leurs forfaits bien-être ou médecines douces qu’elles listent les praticiens pris en charge par vos contrats de complémentaire santé ou par un contrat de mutuelle d’entreprise. Pour identifier si votre mutuelle prend en charge le diététicien-nutritionniste, suivez ces étapes :

· étape 1 : rechercher votre contrat de mutuelle et notamment le tableau des garanties,

· étape 2 : dans le tableau des garanties, trouver le cadre dédié au bien-être et/ou aux médecines douces et identifier si vous bénéficiez d’un forfait annuel en euros,

· étape 3 : voir si les termes « diététique », « nutrition », « diététicien », « nutritionniste » ou « diététicien-nutritionniste » apparaissent dans la liste des médecines douces que ce forfait peut prendre en charge.

Soit, si vous avez trouvé une somme en euros dans le détail de vos garanties en médecines douces, et si la mention d’un des termes liés à la diététique apparaît aussi, alors vous pouvez être pris en charge.

Diététicien-nutritionniste : quelle prise en charge par ma mutuelle ?

Le montant en euros du forfait « médecines douces » des mutuelles indique la somme maximale remboursée par an, et toutes pratiques de la liste confondues. Ce montant n’est pas présent dans tous les contrats de mutuelle santé, car il est souvent corrélé au niveau de votre couverture.

· Si ce montant est nul, cela signifie que votre mutuelle ne prend pas en charge les médecines douces, et donc par extension le diététicien-nutritionniste.

· Si une somme est notée, elle indique la prise en charge annuelle maximale de votre mutuelle pour les médecines douces listées dans votre contrat.

Le montant en euros des forfaits des mutuelles peut aller jusqu’à plus de 250 €/an selon un tableau des meilleures mutuelles pour le remboursement de la diététique publié sur le site bonne-assurance.com. Ce montant dépend de la formule de que vous avez souscrite ou de celle que votre employeur a choisi dans le cas d’une mutuelle d’entreprise.

L’utilisation du forfait en médecines douces des mutuelles pour la diététique

Vous avez identifié que votre complémentaire santé (ou mutuelle d’entreprise) comprend des garanties pour la prise en charge de la diététique ? Place désormais à des éclaircissements sur l’utilisation de ce forfait médecines douces des mutuelles. Retenez, tout d’abord, qu’il peut être de deux types : soit « illimité », soit « limité ». Ensuite, il se consomme en suivant l’ordre chronologique des factures transmises à votre mutuelle ouvrant à un remboursement.

En tant que diététicienne-nutritionniste, je vous propose une première consultation d’une heure facturée 45 € et chaque consultation de suivi d’une demi-heure est facturée 35 €.

Exemples de prise en charge du diététicien-nutritionniste par la mutuelle :

Considérons qu’au cours de la même année de validité de votre forfait, vous vous rendez une fois chez l’ostéopathe (50€), deux fois dans mon cabinet de diététique et nutrition (45€ +35€), puis chez un podologue (30€), et enfin à nouveau dans mon cabinet (35€).

· Avec un forfait de 150 € illimité, la première consultation et la consultation de suivi en diététique sont entièrement pris en charge par votre mutuelle. Le podologue est ensuite remboursé à hauteur de 20 € pour atteindre le montant maximal de 150 € de votre forfait. L’ostéopathie a aussi été totalement remboursée par la mutuelle. Le troisième rendez-vous de suivi diététique reste à votre charge.

· Avec un forfait de 150 € limité à 5 séances par an et à 30€/séance, vous êtes remboursé de cette somme lors de chacun de ses rendez-vous en médecines douces. Avec ce type de forfait, vos 3 consultations en diététique sont toutes partiellement prises en charge par la mutuelle. Vous avez 15 € de reste à charge pour la première consultation à 45 € et 5 € pour les 2 consultations de suivi facturées 35€/rendez-vous.

NB : pour être remboursé, pensez à demander une facture à votre diététicien-nutritionniste et à la transmettre à votre mutuelle.

Retenez enfin que le montant du forfait limité est perdu si le tarif du praticien est moins élevé que ce dernier. Soit, un forfait limité à 40€/acte et à 5 actes/an. Si vous consultez 5 praticiens dont les tarifs sont égaux ou dépassent 40 €, vous avez tout intérêt à transmettre ces factures de 40 € et plus à votre mutuelle, et non celles de mes suivis facturés 35 €.

155 vues0 commentaire